Taille de caractère : normal ou agrandie

Les news

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! »

 

C’est ce qui peut résumer la sortie 300km faite par les cyclotouristes de l’amicale de l’usine polyoléfines le 15 juin.

Pour ce challenge, les 9 cyclotouristes sont partis de Sarralbe à 5h du matin pour revenir à 20h le même jour. Thomas Mindé, René Pfaadt, Sylvain Coniel, Pascal Hilgert, Claude Heydel, Bernard Schmitt, Jean-Marc Kubler, Eric Kratz et Claude Bach et Patrick Husslein au « guidon » du véhicule logistique & assistance, ont fait une large boucle autour de Nancy.

Pascal Hilgert, Claude Heydel et Claude Bach furent présents lors de la première édition du challenge. Claude Heydel et Claude Bach ont participé aux 5 éditions du challenge 1994, 2004, 2009, 2014 et 2019.

La première édition de ce challenge eut lieu le 4 juin 1994 sur une idée de Claude Bach qui se rappelle « le but était de trouver un circuit sans montagne pour avoir une allure relativement constante ». « Il faut que l’effort soit constant », explique Daniel Folmar, président.

Claude Bach a souhaité relancer ce challenge cette année et il a donc désigné deux personnes ayant autorité en qualité de « régulateurs d'allure ». Thomas Mindé a mené le troupeau à une allure constante, ralentissait dans les montées pour que chacun puisse suivre. Claude Heydel régulateur à l’arrière « quand quelqu’un reste avec toi tu as plus de facilités à recoller au groupe. Si on est seul, on se sent largué. Les régulateurs ont été excellents dans un rôle ingrat », juge l’organisateur.

Le circuit est resté le même, quelques ronds-points se sont rajoutés ! Le premier arrêt fut à Oron après 50km « nous les aurons », disent les cyclistes. Passant par Delme, Nomeny, Dieuoulard, 2ème arrêt casse-croute après 91km, Vaucouleurs, puis pause repas toujours dans le même restaurant à Colombay les Belles, 164km. Après Vézelize, Haroué, la côte de Saffais

« ça fait mal » après « 211 km dans les pattes » estime le coureur. Un casse-croute bien mérité après une descente rapide puis continuation vers Rosières les Salines, Dombasle sur Meurthe puis une nouvelle pause repas à Donnelay après 253 km. Retour par Dieuze et la côte de Vergaville « j’avais mal rien que d’y penser », raconte Claude Bach. Daniel Folmar la connaît aussi « même s’il me reste du jus, mon cerveau ne veut plus » !

« Ce défi tous ensemble fut merveilleux avec une très bonne coalition et un excellent état d’esprit. Union et solidarité ont fait la force du groupe », juge Claude Bach. « C’est une très belle aventure humaine dans le sens où les plus forts se mettent au service des plus faibles ce qui donne une union fraternelle. C’est aussi une leçon d’humilité ».

Retour à la liste des actualités
Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Vue du ciel Voir la vidéo Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe