Taille de caractère : normal ou agrandie

Les news

La Musique Municipale fĂȘte ses 160 ans en famille

L’histoire de la musique municipale de Sarralbe débute en 1858 lorsque le maire d’alors le baron Charles de Schmidt prend l’initiative de fonder une fanfare baptisée l’Ophéon.

Après la défaite française de 1870 ce groupement musical s’éteignit quand Sarralbe passa sous administration allemande. Une petite unité se maintint.

Une nouvelle société, la Concordia, 1882, fut dissoute au bout de cinq ans.

C’est à une initiative privée que l’on doit fin XIXème siècle l’actuelle musique municipale. C’est à l’initiative du chef de bureau des usines Solvay, fraîchement implantées à Sarralbe, que naquit l’harmonie « Musikverein der Deutschen Solvayverke Saaralben ». Elle pouvait compter sur la manne Solvay.

De 1910 à 1913, les Sapeurs-pompiers connurent une société de musique parallèle mais éphémère.

Après la 2ème guerre mondiale c’est à François Chanel que l’on doit la reprise en main de la Musique Municipale.

Il resta à la tête de l’ensemble durant 25 ans. L’annexe Rech comptait aussi un groupe musical, la Fraternelle.

En 1970, François Chanel rendait sa baguette qui sera reprise quelque temps plus tard par Roger Scheffknecht qui restera 27 ans à la tête de la formation. Son dernier concert, c’était en 2001. La musique municipale assurait la formation des jeunes musiciens.

Certains se souviennent avoir appris le solfège puis l’instrument avec Roger Scheffknecht ou Gilbert Bock.

Dans Sweet Sunset, Frédéric Karpov interprète un solo de haut-bois.

En 1997, Roger Scheffknecht posa sa baguette de chef. Pascal Guérold lui succéda pour quelque temps avant que le témoin ne soit passé  à l’actuel chef, Frédéric Karpow.

La Musique Municipale de Sarralbe participe aux cérémonies officielles. Elle peut compter sur le soutien financier et matériel de la municipalité avec laquelle elle entretient des relations fusionnelles.

La Musique Municipale de Sarralbe accueille tous les ans de jeunes musiciens issus de l’école de musique et à leur tour ils s’inscriront dans l’histoire de la Musique Municipale et permettront de la faire perdurer.

La Musique Municipale est une affaire de famille pour preuve ce petit garçon qui dit « je joue avec mon papa, mon papi, mon tonton et mon cousin » ! Un autre tout jeune musicien demande à son papa Frédéric « pourquoi Pirates de Caraïbes est au programme » ! Ce morceau a déjà été interprété pour le 150è anniversaire et est donc repris en clin d’œil comme tous les morceaux du programme, des tubes joués les 20 dernières années.

Comme de bien entendu, pour terminer le concert en beauté, Roger Scheffknecht, dirigea la marche de Radetsky, comme il l’a fait durant 27 ans alors que deux énormes gâteaux d’anniversaire étaient amenés en salle.

 

 

« Il dirigeait toujours avec une baguette avec laquelle il tapait sur le pupitre pour obtenir le silence. Parfois, elle volait même dans le public » !

Texte rédigé à partir de la revue n°39 des « Amis du Pays d’Albe » avec l’aimable autorisation de Patrick Mohr.

Pour acquérir ce bulletin, s’adresser aux « Amis du Pays d’Albe », permanence le lundi après-midi de 14h à 17h à la maison des têtes au 40 rue Clémenceau à Sarralbe

Tél 03 87 97 90 90.  

Retour à la liste des actualités
Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Vue du ciel Voir la vidĂ©o Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe