Taille de caractère : normal ou agrandie

Les news

« Martin de Tours. Soldat, moine, saint » entre histoire et légende

Sarralbe et saint Martin : une vieille histoire

Dès le 11ème  siècle, et jusqu’à nos jours, les sanctuaires de Sarralbe sont dédiés à saint Martin. Déjà l’antique « Bergkirche », l’actuelle Chapelle de la Montagne, qui domine de son promontoire la vallée de l’Albe, était placée sous son vocable jusqu’en 1778, année de la consécration de la nouvelle et première église Saint Martin, l'actuelle « Cathédrale de la Sarre » datant de 1907. 

1 700 ans après sa naissance en Hongrie, celui qui fut tour à tour soldat romain, moine errant, ermite et évêque demeure la figure chrétienne la plus vénérée.

Sa fête est fixée au 11 novembre, date anniversaire de ses obsèques en 397. La kirb de Sarralbe est donc fixée au dimanche qui suit le 11 novembre.

Il est impossible de distinguer clairement l'histoire du saint de sa légende.

Vitrail du chœur de l’église de Sarralbe. Saint Martin de Tours avec mitre et crosse. A gauche, la Chapelle de la Montagne, l’ancienne église-mère et le blason de Sarralbe ; à droite, l’oie. (voir texte : « Traditions. »)

Il y a 1700 ans…jusqu’ à nos jours

Depuis la victoire de Jules César sur Vercingétorix, au milieu du 1er siècle avant J-C, les Romains administrent la Gaule pendant plus de quatre siècles : c’est l’époque gallo-romaine. C’est à cette période que débute la légende d’un jeune officier romain dont la popularité est encore immense de nos jours. Qui ne connaît l’histoire de l’homme au manteau partagé ? Un jour, au cours du rigoureux hiver 338-339, ce jeune officier offre une partie de sa tunique à un pauvre estropié aux portes d’Amiens. C’est Martin, il sera l’apôtre des Gaules ! Le 1700ème anniversaire de sa mort est l’occasion de redécouvrir l’évangélisateur de la Gaule, inspirateur de toute une culture populaire.

Traditions de la Saint-Martin

L’oie de la Saint-Martin

A la mort de l’évêque de Tours, les habitants veulent faire de Martin leur évêque ; lui, ne veut pas de cette charge. D’après la légende, il se cache dans une basse-cour, mais il est trahi par le cri des oies, gardiennes du lieu. Et parce qu’elles ont « dénoncé » Martin, on en fait un plat que l’on mange, depuis cette époque, à chaque 11 novembre. C’est la  « Martinsgans ». Selon une ancienne coutume, avec l’oie rôtie on buvait le vin de la Saint-Martin : «  A la Saint-Martin, l’oie et le bon vin, et l’eau pour le moulin. »

Défilés

Tous les enfants connaissent «  l’âne Martin » à travers lectures et chansons. C’est que Martin se contentait d’un âne pour ses voyages. Mais un jour, le baudet s’est enfui et il a été retrouvé la nuit par des enfants munis de lanternes. Pour les remercier, saint Martin transforma toutes les petites crottes de l’âne en brioches.

Voilà pourquoi la veille du 11 novembre, les écoliers défilent au son des fanfares, avec lampions ou lanternes. En tête du défilé, Martin à cheval en officier romain, un mendiant à son côté.

« l'Eté de la Saint Martin » 

La remontée de la Loire, entre le 8 et le 11 novembre 397, a donné lieu à la légende de « l'Eté de la Saint Martin »  qui raconte qu'au passage de la dépouille de Martin, les arbres et la végétation de bordure du fleuve se sont mis à refleurir en hommage au saint évêque.

Coutumes

La date du 11 novembre : autrefois un moment important du calendrier. Depuis Charlemagne, il fallait payer taxes, rentes, impôts sous forme d’oies et de chapons, régler les différents corps de métier, comme le charpentier, le charron, le maréchal-ferrant… C’était une institution à laquelle personne ne dérogeait : ainsi le propriétaire de la ferme accueillait son fermier venu lui payer son fermage ; le cultivateur établissait les comptes de ses manœuvres et journaliers. A la fin des travaux des champs, les valets de ferme devaient faire leur baluchon. Bien des coutumes ont résisté, comme  le traditionnel marché de la Saint-Martin à Sarralbe. 

Sources : internet ; Saint Martin 316-397, Bernard Wagner ; photos, vitraux du choeur de l'église de Sarralbe, Marie-Colette Becker

Saint Martin 316-397, Bernard Wagner pour lire le texte cliquer ICI

Retour à la liste des actualités
Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Vue du ciel Voir la vidéo Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe