Taille de caractère : normal ou agrandie

Les news

Confinement : la Ville pense aux personnes âgées isolées

Si certains grands-parents peuvent combler le manque par des relations à distance avec leur famille grâce aux outils technologiques modernes, d’autres, en cette période de confinement, peuvent se retrouver livrés à eux-mêmes. Une exclusion sociale qui risque de s’avérer dramatique pour le moral et le physique des seniors. À Sarralbe, où près de 600 personnes sont âgées de 70 ans et plus, Sophie Matta, adjointe au maire chargée des affaires sociales, des personnes âgées et de la petite enfance, détaille les actions mises en œuvre par la Ville pour soutenir les personnes isolées.

Menus services

« Suite au premier confinement, nous avions déjà une liste de personnes isolées. Nous avons recontacté les personnes âgées de 70 ans et plus pour s’assurer que tout allait bien et leur demander si elles avaient besoin d’assistance. Avec le soutien de la police municipale et de la secrétaire de mairie, nous établissons la liste de courses, récupérons les sacs au drive du supermarché pour ensuite les redistribuer aux personnes concernées », indique l’adjointe. Un système bien rodé puisque déjà appliqué au printemps.

Le policier municipal se charge également d’aller chercher les médicaments à la pharmacie pour les personnes ne pouvant pas se déplacer. Une action qui va bien au-delà de la simple livraison de courses à domicile. « Cette prise de contact est également utile pour détecter les personnes avec des problématiques sociales. Nous les redirigeons alors, suivant les cas, vers une assistante sociale ou vers le pôle autonomie quand il s’agit d’un souci lié à un handicap ou à l’âge. Nous confectionnons également des colis alimentaires pour les plus nécessiteux et nous travaillons activement avec la Croix-Rouge et le Secours Catholique. Un contact a également été établi avec les Restos du Cœur. »

720 000 personnes âgées n’ont eu aucun contact 

Selon une étude récente réalisée en France par l’association Petits frères des pauvres , 720 000 personnes âgées n’ont eu aucun contact avec leur famille durant le premier confinement. Si 87 % des personnes âgées ont eu quelqu’un à qui se confier, 650 000 autres n’ont trouvé personne à qui parler. D’ailleurs, elles auraient bien eu besoin de confier les conséquences négatives du confinement sur leur vie : pour 41 % des personnes âgées, il avait un impact négatif sur leur santé morale et pour 31 % sur leur santé physique. Plus d’informations sur www.petitsfreresdespauvres.fr

Manuel Vasseur

Retour à la liste des actualités
Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Vue du ciel Voir la vidéo Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe