Taille de caractère : normal ou agrandie

Les news

Cérémonie pleine d’émotion pour le centenaire de l'armistice

Il y a 100 ans, le 11 novembre sonnait le clairon de l'armistice. Près de 19 millions d'hommes militaires et civils de toutes nationalités avaient disparu et 8 millions d'hommes avaient été rendus invalides. Toute la jeunesse européenne a été fauchée dans la fleur de l'âge !

« Nous sommes réunis aujourd'hui pour rendre hommage au courage de tous ces soldats y compris aux centaines de milliers enrôlés dans nos colonies en Afrique qui sont morts pour la France et qui ont donné leur vie pour défendre la liberté et la dignité humaine. Jamais nous n'effacerons de notre mémoire le souvenir de leur sacrifice et des terribles souffrances qu'ont endurées ces combattants de toutes nationalités dans les tranchées sur les fronts de la Somme, de la Marne, de Verdun et du Proche Orient.

Aujourd'hui, c'est à nous, hommes et femmes de tout âge, d'entretenir le souvenir, dit Pierre-Jean Didiot maire. Par les échanges et la proximité nous arrivons à construire un monde où les peuples peuvent vivre en paix ».

Comme tous les ans, depuis 2016, le vice-consul de la Fédération de Russie à Strasbourg a rehaussé par sa présence l’ensemble de la cérémonie.

« Dans mon cœur la commune de Sarralbe occupe une place spéciale. Quand je suis arrivé en octobre 2016, la cérémonie du 11 novembre a été une des premières visites dans ma circonscription consulaire. Dans l’histoire de la guerre en général dans la civilisation humaine, une conclusion s’impose : dès l’aube de l’humanité et jusqu’à nos jours il n’y a pas eu une période où il n’y ait pas eu une guerre quelque part dans le monde.

La France n’est pas en guerre mais des soldats français ont péri au Mali, la Russie n’est pas en guerre mais des soldats russes ont péri en Syrie cette année. La paix globale demeure un rêve. En rendant hommage à ceux qui sont morts pour leur patrie, la liberté, la paix, nous contribuons à ce que l’idée de guerre soit atroce pour qu’un jour la civilisation humaine ne soit plus une civilisation de guerre mais devienne une civilisation de paix ».

« Notre ville qui a été décorée de la croix de guerre, étoile d'argent porte encore aujourd'hui les marques douloureuses de la dimension mondiale de ces deux conflits ».


Au cimetière Anglais les enfants des écoles ont égrainé les 104 noms des soldats anglais puis chanté l’hymne britannique et français.

L’harmonie municipale a aussi joué les hymnes. Tous se sont recueillis devant la tombe des soldats russes. Cantilène a interprété à cappella l’hymne russe. Les enfants ont repris la Marseillaise qui fut également interprétée par la musique municipale.

Le maire rappelle « nous célébrons aujourd'hui la fin de l'un des plus terribles conflits qu'aient connu notre pays et le monde. Il était nécessaire d'y consacrer à nouveau nos pensées et nos réflexions pour mieux sentir les valeurs qui nous unissent.

Dans ce contexte, le souvenir du sacrifice des combattants de la grande guerre doit renforcer notre détermination à œuvrer pour la préservation de la Liberté, de la démocratie et de la Paix ».

 

Retour à la liste des actualités
Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Vue du ciel Voir la vidéo Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe