Taille de caractère : normal ou agrandie

Les news

5 octobre Concert en partenariat avec le Festival de Fénétrange

 

Destination Vienne-Budapest

Découvrez toute la programmation de cette édition 2019

La découvrir

Réserver dès à présent

Remplissez le bulletin de réservation ou contactez nous directement par téléphone au 03 87 07 54 48.
 
Réserver dès à présent

Concert suivi d'un menu "festival" à la "Fleur de Sel" à Sarralbe

Réservation indispensable au restaurant au 03 87 97 88 34


Orchestre symphonique CZECH VIRTUOSI

Eric LEDERHANDLER, direction

Sarah NEMTANU, violon

Œuvres de L.V Beethoven, concerto pour violon et symphonie N°7 


Orchestre Symphonique Czech Virtuosi

L’Orchestre Symphonique Czech Virtuosi a été fondé en 1997. Le chef d’orchestre japonais Hideaki Hirai, co-fondateur de l’ensemble avec Karel Prochazka, a dirigé le premier concert à Brno en janvier 1998. Le directeur artistique est Karel Prochazka, 1er violon du Czech State Philharmonic Orchestra Brno et ancien membre du Brno String Quartet.

De par sa taille, l’ensemble se situe entre l’orchestre de chambre et le grand orchestre symphonique, ce qui lui ouvre le grand répertoire de la période classique, tenant compte de la composition des orchestres à cette époque.

Son répertoire va du baroque à la musique contemporaine, en prêtant une attention particulière aux compositeurs tchèques et aux compositeurs qui ont eu des relations historiques avec la République Tchèque comme Wolfgang Amadeus Mozart. Grâce à de remarquables prestations artistiques et au prestige apporté par de grands chefs et solistes internationaux, l’orchestre a en quelques années à peine atteint une enviable réputation.

Les Czech Virtuosi ont été invités dans les Noces de Figaro et la Flûte Enchantée de Mozart au Wiener Festival, au Festival de Spielberg pour les opéras de Verdi ‘Nabucco’ et ’ Il Trovatore’, au Festival de guitare de Brno, et dans la prestigieuse salle viennoise du Konzerthaus. L’orchestre fait de plus régulièrement des tournées en Espagne, Hongrie, Autriche, Allemagne, Pays-Bas…

En 2015, Les Czech Virtuosi ont été invité par l’Opéra de Dijon pour des représentations de Katia Kabanova de Janacek, et ils sont réinvités en 2018 pour y exécuter Jenufa (du même compositeur). Ils ont en outre été à 3 reprises les hôtes du Festival du Jeune Soliste à Antibes. Les Czech Virtuosi ont réalisés plusieurs enregistrements dont un avec le hauboïste belge Piet Van Bockstal. En mai prochain, ils enregistreront la 4è Symphonie de Brahms avec le chef belge Eric Ledehandler. Cette année, les Czech Virtuosi sont invités pour la 3è fois au Festival de Fénétrange – en 2011, il y avaient accompagné le grand pianiste Aldo Ciccolini dans 2 concertos.

Eric Lederhandler, direction

Nommé Directeur Musical du Jiangsu Performing Arts Group Symphony Orchestra à Nankin pour une durée de 2 ans, Eric Lederhandler fut le premier chef d’orchestre étranger à occuper une telle position en Chine. Il est né à Uccle en 1965. Après avoir étudié le piano en Académie, il entre au Conservatoire de Bruxelles où il étudie le clavecin, la musique de chambre et effectue le cursus complet des cours d’écriture ; il est titulaire du diplôme de direction chorale. Eric Lederhandler a été lauréat des ‘Wiener Meisterkurse für Dirigenten’ sous la direction de Salvador Mas Conde, ce qui lui a permis de diriger au ‘Grosser Sendesaal’ de l’ORF Funkhaus à Vienne. En 1992, il fonde l’orchestre de chambre Nuove Musiche dont il assume la direction musicale tant en Belgique qu’à l’étranger.

Il a bénéficié des conseils de Frank Shipway et de Yuri Simonov et est régulièrement amené à collaborer dans le domaine lyrique à La Monnaie, à l’Opéra Royal de Wallonie et au Vlaamse Opera, ainsi qu’à l’Opéra de Kazan (Russie) et l’Opéra de Shanghai (Chine). Il a été engagé par Opera Mobile et il est actuellement chef d’orchestre associé à la maison de production « Opéra pour Tous » en Belgique. Eric Lederhandler a été premier chef-invité auprès du Vidin State Philharmonic Orchestra (Bulgarie) et il a à son actif différentes collaborations à l’étranger avec le Central Philharmonic Beijing, le Beijing Symphony Orchestra, le Shanghai Symphony Orchestra,le Jiangsu Symphony Orchestra , le Xiamen Philharmonic Orchestra et le China National Symphony Orchestra , le China National Opera Orchestra , le Sichuan Philarmonic Orchestra, le Zhejiang Symphony Orchestra (Chine), l’Orchestre Symphonique d’Adana (Turquie), le Noord Nederlands Orkest et le Limburgs Symphonie Orkest (Pays-Bas), le Sewanee Symphony (Etats-Unis), le Deutsches Kammerorchester (Allemagne), le Liepaja Symphony Orchestra (Lithuanie), les Czech Virtuosi (République Tchèque) et l’Orchestre Régional de l’Ile de France, l’Orchestre Bell’Arte, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre National de Lorraine (France), Oltenia Filarmonica (Roumanie).

Eric Lederhandler enregistre la 4è Symphonie de Brahms en mai de cette année.

Il est l’hôte régulier du Conservatoire de Sichuan, du Conservatoire Central de Beijing et du Conservatoire de Xi’An dont il dirige l’orchestre et où il dispense des masterclasses de direction avec le soutien de la Communauté Française. En Belgique, il a dirigé l’Ensemble Vocal de la RTBF, les Chœurs du Conservatoire Royal de Bruxelles. Il a collaboré en tant que chef-invité avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l’Orchestre Symphonique du Conservatoire Royal de Bruxelles et l’Orchestre National de Belgique.

Sarah Nemtanu en répétition pour le concert de 2018 à Sarre-Union

Sarah Nemtanu, violon 

Début 2011, lorsque le Figaro Magazine désigne les six violonistes mondiales qui marquent l’univers musical actuel de leurs talents, Sarah Nemtanu en fait évidemment partie. Ceci n’est qu’un des nombreux exemples d’une reconnaissance internationale unanime qui commence lorsqu’elle est nommée premier violon solo de l’Orchestre National de France à 21 ans à peine. En 2007, à pas encore 26 ans, elle est nominée en tant que « révélation soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique Classique. En 2009, elle est la vraie violoniste du film « Le Concert » de Radu Mihaileanu, celle qui a doublé Mélanie Laurent et qui y interprète le concerto de Tchaïkovsky. Son disque Gypsic, sorti chez Naïve en 2010 est en tête des ventes classiques du label. On peut entendre Sarah fréquemment à la radio et elle fut à plusieurs reprises invitée sur France 2.

La prestigieuse Fondation Zilber-Rampal lui prête un violon Giovanni Battista Guadagnini de 1784. Avant d’en arriver là, Sarah a commencé l’étude du violon avec son père Vladimir Nemtanu, violon solo de l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine. D’une belle précocité elle intègre la classe de Gérard Poulet au CNSMD de Paris à 16 ans. Elle y obtient des premiers prix de violon et de musique de chambre (à chaque fois avec mention très bien).

Après ses succès en concours internationaux - Premier Prix Maurice Ravel à Saint-Jean de Luz en 1998 et lauréate du réputé concours international Antonio Stradivarius en 2001 -, elle est révélée au grand public à Paris à la Cité de la Musique lorsqu’elle joue le Double Concerto de Brahms avec Gautier Capuçon sous la baguette d’Emmanuel Krivine.

Ses prestations en soliste au sein de l’Orchestre National de France lui valent les plus grands éloges : elle fut par exemple acclamée dans le concerto de Mendelssohn dirigée par Kurt Masur lors de d’une tournée en Italie. Ses rencontres avec de fortes personnalités telles que Bernard Haitink, Sir Colin Davis, Ricardo Mutti, l’ont conduites dans les plus belles salles du monde comme le Théâtre des Champs-Elysées, le Century Hall à Tokyo, le Carnegie Hall à New York ou le Musikverein de Vienne.

Si elle adore revisiter les « classiques » du répertoire comme le disque Gypsic précité qui évoque, origine roumaine oblige, l’esprit tzigane et les rythmes des Balkans, elle excelle bien entendu dans les concerts plus traditionnels. Que ce soit en soliste virtuose ou en formation de chambre avec les pianistes Romain Descharmes ou Jean-Frédéric Neuburger, l’altiste Lise Berthaud, avec sa sœur Deborah, autre violoniste remarquable, ou avec le trompettiste et corniste David Guerrier, ses apparitions internationales sont toutes remarquées.

Son amour de la musique étant indissociable de la notion d’offrir, elle aime jouer en soutien à de belles causes ou aider à éduquer musicalement les plus jeunes, le fait de transmettre et de partager étant, pour elle, essentiel dans la façon de vivre son art.

Retour à la liste des actualités
Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Vue du ciel Voir la vidéo Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe