Taille de caractère : normal ou agrandie

Les monuments

 

L'église Saint-Martin et la Porte d'Albe

Surnommée « cathédrale de la Sarre », l'église St Martin présente deux majestueuses flèches gothiques culminant à 70 m du sol. Construite en grès rose des Vosges, à la nef étroite, haute et très lumineuse, l’église domine à ses pieds la vieille Porte d'Albe (XIIe), classée monument historique en 1922. Seul vestige de l'enceinte médiévale de la cité, ce monument fut rehaussé de trois étages au XVIllème siècle et coiffé d'un joli bulbe avec lanterneau pour servir de beffroi. Depuis 1987, un prestigieux orgue Aubertin magnifie l'église.

Possibilité de visites guidées de l’église pour groupes ou scolaires sur demande.
Tél (mairie) : 03 87 97 80 17

 

L'église Saint-Martin 

 

Le moulin de Sarralbe

Propriété des évêques de Metz au Moyen-Âge, puis des ducs de Lorraine, modernisé tout au long des siècles en particulier par la famille DUBACH, propriétaire depuis 6 générations, et toujours en activité, c'est le plus important moulin du département de la Moselle. Une grande roue à aubes, installée en 1992 sur le bief amont brasse l'eau de la Sarre pour le plus grand plaisir des visiteurs et touristes de passage.

 

Le moulin de Sarralbe

 

La « Maison des têtes » et
le musée du pays de l'Albe


Ancien hôtel de ville, tribunal cantonal et prison, cet élégant immeuble communal datant du XVIlle siècle, superbement restauré en 1998, doit son nom actuel aux admirables sculptures qui ornent sa façade. Il abrite depuis 1995 l’association d’histoire locale « Le Cercle des Amis du Pays d’Albe » ainsi que les sept salles du Musée du Pays d'Albe et de la Ligne Maginot Aquatique.

Tél : 03 87 97 90 90

 

La « Maison des têtes » et le musée du pays de l'Albe

 

La chapelle de « La montagne »

Haut lieu cher aux habitants du Pays d'Albe, cet antique sanctuaire avec son vieux clocher trapu du Xe siècle, domine de son promontoire la proche vallée de l'Albe. Dédié à la Ste Trinité, c'était un lieu de pèlerinage particulièrement révéré. Autrefois s'y trouvait un ermitage. Trois pierres commémoratives du XVème siècle, incrustées autour du choeur, évoquent les anciens seigneurs de Sarralbe : les Bayer de Boppard. Les tombes du cimetière de la ville s'étagent sur les flancs arborés de la butte et en contrebas se trouve un cimetière militaire britannique de 1914 -1918.

 

La chapelle de « La montagne »

 

Saltzbronn et la chapelle Saint – Wendelin

Des deux salines de Saltzbronn ne subsistent que des bâtiments d'habitation, tandis que jaillit toujours sous les frondaisons de l'ancien parc d'agrément, la source d'eau minérale connue pour ses propriétés médicinales, et rappelant l'existence avant 1918 d'un établissement de cure. Seule la belle chapelle Saint - Wendelin témoigne encore de la prospérité millénaire de la cité salinière.

 

 

La nouvelle fontaine Saint-Bernard

La tradition attribue l'origine de la fontaine à Saint-Bernard, abbé de Clairvaux. Au cours de son périple en France, puis en Allemagne pour prêcher la Seconde Croisade, il se serait arrêté au début de l'été 1147 à Sarralbe, où pour étancher la soif de l'immense foule accourue de partout, il aurait fait jaillir une source. Celle-ci continua au long des siècles à fournir à la cité albenoise une eau très appréciée. L'édifice admirablement réédifié à la fin de l'an 2000, selon l'esprit et avec les symboles de l'architecture cistercienne, suggère une triade allégorique, préfiguration de l'Europe unie ; véritable monument à la vie et la paix.

 

La nouvelle fontaine Saint-Bernard 

Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe