Taille de caractère : normal ou agrandie

Les news

Les mardelles de la forĂȘt St Hubert sous la loupe 

 

Dans le cadre des rendezvous de printemps, quatre classes de lécole Robert Schuman de Sarralbe ont eu l’occasion chacune de passer une matinée d’observation au bord d’une mardelle de la forêt St Hubert de Sarralbe. L’animation de ces matinées a été confiée par la municipalité à l’Association les Piverts. Les élèves ont ainsi pu faire le point sur ces particularités géologiques. 

Qu’est ce qu’une mardelle ?

Les  mardelles sont des mares, c'est-à-dire des trous remplis d’eau stagnante.

Elles  n’ont pas été creusées par l’homme. Elles sont d’origine naturelle et provoquées par l’effondrement du sol. 

Les mardelles sont alimentées par l’eau de pluie. Elles constituent une réserve d’eau qui permet aux animaux de venir s’y désaltérer (oiseaux, chevreuils). Elles fixent les sangliers qui viennent s’y vautrer. Elles attirent et abritent une multitude d’animaux. Certains y passent leur vie, d’autres ne sont que de passage. 

Des conditions de vie très particulières. 

Pour pouvoir survivre dans les  mardelles, les animaux doivent s’adapter à des conditions très difficiles. La profondeur de l’eau est très faible. L’hiver, le gel peut recouvrir la totalité de l’eau, l’été la température peut s’élever jusqu’à l’assèchement complet. Quand on habite une mardelle  il faut donc savoir supporter de gros écarts de température et parfois une période plus ou moins longue sans eau. 

Respirer dans la mardelle 

Les animaux de la mardelle utilisent toutes les techniques possibles. Certains mollusques (limnées) possèdent des poumons et viennent respirer à la surface. Les amphibiens en font autant. A l’état larvaire (têtards) ils respirent à l’aide de branchies. Pour les insectes, certains viennent respirer à la surface, d’autres viennent capturer une bulle d’air et replongent aussitôt. 

Se nourrir dans la mardelle 

Certains animaux se nourrissent de végétaux (phytophages), d’autres de proies (prédateurs), d’autres d’algues microscopiques, de débris organiques.

 

La faune de la mardelle : 

Les vers : 

Les vers aux corps arrondis transforment et digèrent la vase. Les vers plats (sangsues) parasitent les proies en suçant leur sang. 

Les mollusques :

Ils sont brouteurs de végétaux. 

Les crustacés :

Ils se nourrissent pour la plupart de végétaux en décomposition. Le plus connu est le gammare. 

Les insectes : 

Il y a ceux qui n’y vivent qu’à l’état larvaire (éphémère, libellules, moustiques, phryganes) et ceux qui y vivent tout le temps (dytiques, notonectes, nèpes …) Tous les étages de la mardelle sont occupés par les insectes et leurs larves : la vase, les plantes immergées et hors de l’eau, dans l’eau libre et sur la surface. 

Les amphibiens : 

La mardelle est l’endroit rêvé pour les amphibiens. Ils s’y reproduisent et y déposent leurs œufs.

 

 

Retour à la liste des actualités
Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Vue du ciel Voir la vidĂ©o Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe