Taille de caractère : normal ou agrandie

Les news

A la découverte des légendes écossaises

L’Ecossais Calum Stewart s’est produit en trio à Sarralbe dans le cadre du Festival de Musique Celtique.

 

 

Les trois musiciens, Calum Stewart à sa flûte en bois et à l’uilleann pipes, Yann Le Bosec à la contrebasse et Gilles Le Bigot à la guitare ont emmené leur public de contes en légendes à travers la brume de la lande écossaise… des bords de Sarre.

 

Les musiciens sont installés sur le belvédère. Calum Stewart raconte la bataille de Culloden et la révolte jacobite de 1746, l’épopée de Bonnie Prince Charlie qui dut s’enfuir sur l’île de Sky. Une bonne dose de romance, de passion et d’intrigue entourent cette histoire. D’autres histoires sont carrément des légendes, ainsi celle de ce village écossais qui avait installé une cloche afin de prévenir les villageois de tout danger. Le village fut pris par un clan ennemi par surprise et on jeta la cloche dans la rivière. Aujourd’hui le village n’existe plus sauf la tour qui supportait la cloche qu’on entend toujours encore sonner sous l’eau.

Avec ses musiciens, Calum Stewart, reconnaissable à son style unique, a emmené le public voyager dans l’espace-temps à la redécouverte de ses racines traditionnelles.

Calum Stewart a grandi dans le nord de l’Ecosse, Breton d’adoption depuis huit ans, il dit « j’ai une histoire avec la Bretagne où je venais voir des endroits historiques avec mes parents. C’est mon deuxième chez moi ». Il continue « j’adore l’histoire de l’Ecosse et la musique, toutes ses légendes, ses histoires, ses vieilles pierres, les châteaux que j’ai visités avec mes parents. C’est donc tout normal de composer des musiques autour de ces gens, ces évènements. Ce sont deux pays différents mais qui partagent la même culture. Les langues, les traditions, les lieux celtiques sont les mêmes »

Leur musique enjouée et féconde a ravi les auditeurs.

 

 

Yann Le Bosec est arrivé la veille à Stuttgart. Il venait d’un concert à Barcelone et quand il voyage il n’emmène pas sa contrebasse.

 

 

Par un réseau de musiciens contrebassistes il trouve toujours une contrebasse où qu’il aille. Passant par le luthier d’Ingwiller, Christian « dont la contrebasse sonne terriblement bien » musicien du Blue Line Quintet (qui se produira le 14 juillet à 15h au Festival de Jazz de La Petite Pierre) lui prêta sa contrebasse.

Retour à la liste des actualités
Les vidéos L'actu de Sarralbe
en vidéos !
Les photos Les plus belles images
de Sarralbe
Vue du ciel Voir la vidéo Télécharger Documents
administratifs
Vigicrues Toutes les informations
sur les crues de la Sarre
Les boutiques Les vitrines de
Sarralbe
La webcam Les cigognes de
Sarralbe